expert seo mada

Doit-on continuer à condamner les backlinks en 2018 ?

Pour le leader des moteurs de recherche, Google, l’usage des liens entrants, communément appelé Backlinks, est toujours recommandé. Ceci étant bien que le moteur essaye de proposer diverses solutions qui favorisent le positionnement d’une page web dans les résultats. Les internautes ont tendance à croire que les Backlinks sont désavoués par Google étant donné qu’ils peuvent engendrer autant de dégâts.

Les recommandations de Google

Au cours d’un échange d’une personne responsable de l’équipe web spam, elle m’a affirmé que Google ne considère pas les Backlinks bien que je lui aie démontré le contraire à travers un exemple concret. Quelques semaines, j’ai eu la même conversation avec Vincent Courson durant le Seo camp, une entité qui rassemble les acteurs du monde de référencement en France. Pour ce dernier, on n’est pas obligé de condamner les liens rentrants (Backlinks) du moment que le moteur de recherche ne fasse parvenir une pénalité manuelle. Il a insisté par la suite que le fichier de sanction a été mis en place pour des situations particulières. Pourtant, il déconseille l’emploi des Backlinks pour des cas inappropriés.

Ce qu’il faut faire

Lorsque je propose mes services pour des particuliers avec des projets qui ont déjà bénéficié d’un linking plus avancé, j’effectue en premier lieu un petit réajustement plus particulièrement au niveau des liens avec des ancres exactes sur des CP. Cette démarche est nécessaire pour avoir des liens rafraîchis et fiables sur des sites de renom. Cela va également me permettre d’éviter le risque d’outrepasser le faible niveau de tolérance qui est souvent difficile à maitriser. En cas de liens jugés dangereux, il faut tout de suite les désavouer avant même de recevoir la pénalité.

Ce qui est à écarter

Les genres de liens the globe, dhddlovei.cf et ceux qui sont pourvus d’ancres « get free high quality hd wallpapers » sont à bannir obligatoirement.

0 Comments
Leave a comment